Yassine Bouzrou, Grand avocat au barreau de Paris

Intervenants

Yassine Bouzrou
Yassine Bouzrou, Grand avocat au barreau de Paris

En 2010, il fait partie de la très « sélect » liste des 30 avocats les plus puissants de France. Yassine Bouzrou a commencé par défendre les sans-papiers et ceux que les medias appellent « les petits caïds de quartier ». Aujourd’hui, l’avocat pénaliste ouvre ses œillères et enchaîne les dossiers très différents : il défend les parties civiles dans l’affaire du crash Rio-Paris ou encore la fille adoptive de Jacques Chirac, Anne Dao Traxel.Yassine Bouzrou y a toujours été au culot. Quand il débute sa carrière, il se fait inviter dans une soirée du barreau de Versailles (Yvelines). Là, il entre en contact avec de grands noms puis parvient à décrocher son premier stage. Mais c’est le travail et la rigueur qui vont lui permettre de se faire une place dans le cercle très fermé des avocats pénalistes parisiens.

Au tout début de sa carrière, Yassine Bouzrou se passionne pour la procédure pénale, convaincu de pouvoir dénicher les preuves « des bavures policières ». Comme dans l’affaire Abou Bakari Tandia, ce Malien sans-papier qui décède au sein du commissariat de Courbevoie (Hauts-de-Seine). C’est son premier gros dossier. Yassine Bouzrou vient de prêter serment. On est en 2007. Il s’installe à son compte.

«C’est suite aux nombreux vices de procédure que j’ai acquis une notoriété dans les prisons et que ma clientèle s’est développée », analyse Yassine Bouzrou. Un des accusés du « Gang des barbares » entend parler de lui derrière les barreaux et le désigne comme défenseur. Il obtient son acquittement sur cinq des six infractions reprochées. Verdict : 5 ans de prison, une peine inespérée.

Depuis, Yassine Bouzrou a évolué vers des dossiers très divers. Il a été l’avocat de Michel Courtois qu’il a fait libérer malgré ses aveux d’ assassinat dans l’affaire du quadruple meurtre de l’Essonne. Il a aussi été l’avocat des parties civiles dans l’affaire du crash Rio-Paris. Et il a défendu la fille adoptive de Jacques Chirac, Anne Dao Traxel. Son dernier fait d’arme? Avoir porté plainte contre la BAC Nord de Marseille. Dans cette affaire, Yassine Bouzrou défend les intérêts de la famille de Lyès Gouasmia, qui serait un informateur de la Brigade Anti-Criminalité.

Aujourd’hui, maître Bouzrou souhaite étendre ses activités à l’étranger. Et pas n’importe où. Il fait déjà du conseil en matière fiscale à des Français qui s’installent au Maroc. Il envisage d’y ouvrir un cabinet secondaire.
Source : Melting Book


3 Comments

  1. Paris avocat
    24/12/2013 at 7 h 14 min · Répondre

    Les informations sont très utiles,afin de savoir la compétence et la biographie de cette célèbre personne

  2. Avocat paris
    03/02/2014 at 14 h 34 min · Répondre

    C’est tout à un avocat professionnel car suite à ces nombreux réussites on peut tout de suite espérer qui l’on peut se fier à lui. De plus,l’article est très satisfaisant et œuvre d’un professionnel.

  3. aranxa des Yveline
    11/08/2015 at 13 h 19 min · Répondre

    Admirable avocat, qui a la générosité de défendre des accusés en réalité innocents des faits reprochés. C’est précisément ce qui me taraude dans la vie et existe t-il des associations car cela peut arriver à n’importe qui.
    Bravo Maître !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *